Au-delà du confort qu’ils peuvent apporter à vos collaborateurs et usagers, les distributeurs automatiques de boissons représentent un placement à part entière générateur de revenus. Avec un chiffre d’affaires estimé à 1.6 milliards d’euros pour un peu plus de 600.000 distributeurs actifs en France gérées par près de 1200 opérateurs, les statistiques rendent compte de la diversité du secteur et de son attractivité. Mais est-ce véritablement rentable d’investir dans un distributeur automatique de boissons ? Quels sont les facteurs qui déterminent la rentabilité d’une machine distributrice ? Combien rapporte un distributeur automatique ?

Comment rentabiliser un distributeur automatique ?

Si vous envisagez l’installation de distributeurs automatiques de boissons dans une optique de rentabilité, l’idéal est d’investir dans un distributeur automatique payant. A la différence des distributeurs automatiques gratuits ou en libre-service, les modèles payants sont dotés d’un système de paiement grâce auquel les usagers peuvent régler l’achat des boissons, snacks et autres produits alimentaires proposés.

Les articles vendus dans les distributeurs automatiques ne sont généralement pas coûteux. Mais en fonction de leur emplacement ainsi que de l’attrait des utilisateurs pour les produits distribués, vous pourrez aisément générer suffisamment de recettes pour amortir la gestion de votre distributeur automatique et faire des profits non négligeables.

Rentabilité d’un distributeur automatique : les facteurs déterminants

Le fait d’investir dans un distributeur automatique professionnel payant n’en garantit pas forcément la rentabilité. Encore faut-il conjuguer différents facteurs déterminants pour espérer amortir votre investissement, son coût de fonctionnement et engranger des bénéfices sur la durée de vie de l’appareil. Nombreux sont les éléments qui influencent la rentabilité des distributeurs automatiques. Trouvez ci-dessous, un aperçu de quelques-uns parmi les plus déterminants.

Le mode de gestion du distributeur automatique

C’est le critère principal pour l’appréciation de la rentabilité d’un distributeur automatique de boissons pour l’entreprise qui investit. Le mode de gestion définit à la base les points essentiels de l’utilisation du distributeur : la charge de l’approvisionnement des produits (boissons, snacks, autres types de produits), la fixation des prix, l’entretien/maintenance, la répartition des bénéfices.

De manière générale, vous avez le choix entre deux modes de gestion lorsque vous souhaitez investir dans des distributeurs automatiques : la gestion complète ou l’autogestion.

La gestion complète

Elle est également connue sous l’appellation de gestion totale ou en dépôt gratuit. C’est une solution par laquelle le ou les distributeurs de boissons sont mis en dépôt au sein de votre entreprise par un prestataire ou fournisseur qui en assume la gestion. Dans ce cas, les machines distributrices ne vous appartiennent pas et vous n’avez aucun investissement ni frais à débourser, exceptée la facture d’électricité. Le prestataire maîtrise l’intégralité du processus : le choix des produits (sélectionnés au préalable avec vous), l’approvisionnement/remplissage et la maintenance des distributeurs.

La gestion complète est une solution qui semble convenir davantage aux PME et grandes entreprises qui ont besoin de mettre plusieurs distributeurs à la disposition de leur personnel ou visiteurs et ne souhaitent pas gérer les machines. Elle est simple et pratique, mais non rentable pour l’entreprise hôte.

L’autogestion

A l’inverse de la gestion totale, l’autogestion vous octroie la maîtrise totale de votre distributeur automatique. Vous gérez l’intégralité du processus de gestion au quotidien. Cela signifie que vous vous occupez vous-même du choix des boissons ou en-cas et de l’approvisionnement. C’est également vous qui fixez les prix de façon à amortir votre investissement et encaissez tous les bénéfices produits par les distributeurs. Vous assurez l’entretien de votre machine, mais déléguez la charge de maintenance à un prestataire via un contrat.

Cette solution est très simple à mettre en place et vous permet d’être totalement autonome sur la gestion de votre distributeur automatique de boissons.

Par exemple, les distributeurs automatiques KLIX se prêtent particulièrement bien à cet exercice : ils ne demandent qu’un entretien d’une dizaine de minutes toutes les 2 semaines. Vous maitrisez l’approvisionnement de votre distributeur donc vous assurez le « zéro rupture » de votre machine à café.

Vous commandez les produits sur la boutique en ligne grâce à vos accès personnels. Votre commande est préparée et expédiée le lendemain. Généralement, vous recevez votre commande de produits 48 heures après.

Vous fixez vos prix de vente : vous choisissez de revendre à bas prix les boissons ou alors d’appliquer une marge qui vous permettra de générer des recettes pour les caisses du Comité d’Entreprise ou pour participer à d’autres projets pour les collaborateurs

Les autres facteurs qui influencent la rentabilité d’un distributeur automatique

Au-delà du coût et du mode de gestion, plusieurs autres critères peuvent grandement booster et optimiser la rentabilité de votre machine distributrice. 

Parmi ceux-ci figurent notamment :

  • La complexité du type de distributeur : il existe une multitude de distributeurs automatiques réparties en modèles standard et mixtes. En fonction de la nature des produits de consommation qui peuvent être proposés, l’attractivité ne sera pas la même. En optant pour un distributeur mixte (boissons chaudes et froides ou snacks et boissons), vous pouvez offrir une combinaison de plusieurs produits sans avoir à avoir des machines séparées.
  • Le choix d’un emplacement stratégique (sur les lieux de travail, dans les zones de passage et de transit, les zones d’attente et de service, les zones commerçantes)
  • L’acquisition par l’achat ou la location du distributeur automatique
  • La qualité des produits proposés par le distributeur automatique
  • L’adéquation avec la demande de la clientèle et des usagers (des produits qui soient en accord avec les besoins et le nombre potentiel d’utilisateurs).

En conclusion, combien rapporte un distributeur automatique de boisson ?

Les informations relatives à la rentabilité des distributeurs automatiques, considérés individuellement, peuvent être difficiles à analyser au regard de la grande fluctuation qui caractérise l’industrie. Ainsi que nous l’avons relevé, plusieurs facteurs peuvent influencer les bénéfices potentiels d’un automate à la hausse ou à la hausse.

Gardez à l’esprit que la rentabilité de votre distributeur de boissons va dépendre de son mode de gestion, le type de machines choisi, son emplacement et la qualité des produits distribués. A cela s’ajoutent une bonne stratégie de tarification et la quantité de ventes réalisée quotidiennement.

Contactez-nos équipes pour trouver la solution la plus rentable pour vous.